Le projet MED-PHARES

Le projet Med-phares

Le projet MED PHARES entend développer un modèle d'exploitation des phares et sémaphores, modèle applicable dans tous les pays de la région méditerranéenne ainsi qu’exploiter le caractère unique de ce patrimoine, matériel ou immatériel, des zones côtières. Le but ultime est de contribuer au développement des territoires grâce au tourisme durable dans les régions cibles. Aujourd'hui, ce patrimoine est souvent abandonné et déconnecté du territoire et du contexte urbain/rural où il se trouve.

L'amélioration des sites pilotes permettra aux populations locales de se réapproprier le patrimoine présent sur leur territoire, grâce une participation active dans le projet et une plus grande connaissance de ce patrimoine. Les visiteurs, grâce à l'intégration et la mise en réseau avec d'autres sites méditerranéens, bénéficieront à la fois d'un territoire valorisé ainsi que du partage d'informations sur ces bâtiments emblématiques. D’une durée de 30 mois (de décembre 2013 à juin 2015), MED-PHARES est un projet de coopération transfrontalière, financé par l’Union européenne dans le cadre du Programme IEVP CT Bassin Maritime qui fait partie de l’Instrument Européen de Voisinage et de Partenariat. Le projet unit des pays du Nord, du Sud et l’Est de la Méditerranée et notamment les partenaires suivants : l’Agence Conservatoire des Côtes de la Sardaigne (Italie), bénéficiaire du projet, et quatre autres organismes, le Conservatoire du Littoral et des Rivages Lacustres (France), l’Agence de Protection et d’Aménagement du Littoral (Tunisie), la Société pour la Protection de la Nature au Liban e la Municipalité di Tyr (Liban).

  Les principales activités du projet, en plus de la réalisation d’un catalogue des phares et sémaphores de la Méditerranée (objectif de ce site web), sont les suivantes: l’élaboration de lignes directrices pour la gestion et le développement du patrimoine maritime ; la mise en œuvre des actions pour la réhabilitation des bâtiments et pour une amélioration des différents sites pilotes en Sardaigne, France, Tunisie et au Liban ; diffusion, aussi largement que possible, autour de l'intérêt que représente aujourd’hui le patrimoine maritime.

Visite le Site internet du projet MED-PHARES